Online Investigation » Actualité » Quelles sont les causes fréquentes d’une perte de puissance ou d’un sifflement du moteur de votre Peugeot 307 ?

Quelles sont les causes fréquentes d’une perte de puissance ou d’un sifflement du moteur de votre Peugeot 307 ?

Il arrive souvent que le turbo Peugeot 307 HDI émette un sifflement dès que l’accélérateur est appuyé ou la vitesse est réduite. Ce type de bruit est normal, mais il l’est moins s’il augmente de façon inhabituelle. Cela pourrait être la conséquence d’une fuite d’air.

Identification des problèmes causant le sifflement 

Les causes d’un sifflement du système d’admission de votre turbo 307 1.6 hdi 110 peuvent être multiples. Un examen minutieux est donc nécessaire pour identifier le moment auquel le sifflement s’intensifie. Si les sifflements ont lieu pendant votre accélération, le problème se situe certainement au niveau de la durite d’admission. Étant percée, la pression qui augmente avec l’accélération crée ce bruit désagréable.

Le bruit augmente lors de la décélération ? Alors l’échangeur a besoin d’un nettoyage. Par ailleurs, si le filtre à air n’a pas été entretenu, il est probable qu’il ne soit plus efficace. Les résidus dans l’admission d’air peuvent détériorer le turbo Peugeot 307 HDI. Si vous n’avez pas effectué correctement et souvent la vidange, l’huile qui graisse le turbo peut obstruer et moins lubrifier la pièce. Les frottements peuvent alors l’user prématurément. La conséquence est la même si vous n’avez pas utilisé l’huile recommandée. 

Identification de la panne de turbo sur Peugeot 307

Généralement, le turbo Peugeot 307 HDI ne s’use pas aussi vite. La pièce originale tient jusqu’à 150 000 kilomètres sans s’endommager. Cependant, si l’entretien est banalisé et n’est pas fait correctement, il peut se détériorer prématurément. L’insuffisance d’huile ou la présence de résidus dans l’air va endommager les ailettes de la turbine. La conséquence est que le turbo ne sera plus aussi efficace et cela créera un sifflement ou une perte de puissance.

Aussi, la vanne de décharge de votre Peugeot 307 HDI est commandée par une pression de vide fournit par l’électrovanne (ERG). Si cette vanne devient défectueuse, elle peut se bloquer et ne pas permettre un contrôle souple du moteur. Vous devez alors procéder à un démontage et réparer la vanne à l’aide d’un WD40 ou un spray de nettoyage électrique. Ce qui est recommandé, par contre, c’est d’acheter d’une nouvelle unité. 

 

D’autres options

Hormis cela, un blocage partiel du filtre à particules génère une contre-pression sur le système d’échappement contre le turbo Peugeot 307 HDI. L’ECU du moteur étant affecté, le contrôle de la pression turbo de l’électrovanne n’est plus efficace. Dans ce cas, trois (03) options s’offrent à vous.

Vous pouvez forcer un cycle de régénération manuel en conduisant la voiture à une vitesse donnée. C’est une très bonne solution, mais il faut compter environ quatre heures de travail sur la route. La seconde option : retirer manuellement le filtre à particules et le nettoyer proprement. Enfin, si vous avez accès au logiciel et au matériel PP2000, vous forcez un cycle de régénération grâce au logiciel. 

La Peugeot 307 est connue pour avoir certains problèmes fréquents : celui du cognement de la suspension, des pédales et problèmes de freinage, quelques défauts intérieurs, etc. Néanmoins, même si elle n’est pas une voiture de course, elle est idéale pour la famille : fiable, confortable et pratique, avec des coûts d’exploitation raisonnables.